La Bétadine et la carpe ? Non !

Facebookrss

Tout d’abords intéressons nous à la composition du produit.

principes actifs: Povidone iodée

carpe-aa1La po(ly)vidone iodée est un complexe chimique soluble dans l’eau, composé d’iode et de polyvinylpyrrolidone (PVP).
Ce produit n’est pas recommandé pour les plaies ouvertes (que sont les plaies d’hameçon) ! L’iode pouvant provoquer des dérèglements de la glande thyroïde, qui ne se voient pas mais qui peuvent provoquer de graves (voir hypothyroïdie) pathologies chez l’humain, donc cela peut être bien pire pour des êtres tels que les carpes.

Ce produit doit être prohibé

de notre nécessaire de désinfection !

À la place, nous allons préférer deux produits faciles d’accès, simples d’utilisation.
D’abord pour les plaies provoquées par la piqure (voir la déchirure des tissus) d’hameçon, il y a le bleu de méthylène, ce produit est un aseptique, empêchant l’implantation des agents infectieux (bactéries, spores, micros-organismes parasites etc.)

Puis nous avons le Permanganate de potassium, ce produit est un anti-septique que nous devrons utiliser sur les plaies, ulcérations, infections, fungus etc.  Déjà présentes sur le corps des carpes.

Permanganate de potassium (dosette)

Permanganate de potassium (dosette)

Ces produits sont instables une fois dilués dans l’eau, et ne se conservent pas plus de 2 mois (au frais cela peut durer un peu plus). Si une pellicule irisée carpe-aa2apparait à la surface du produit, il faut le renouveler.

Chez votre pharmacien vous pouvez les trouver à un prix dérisoire en dosettes de 0,25 gr pour le permanganate, il faut en diluer une dans 250 ml d’eau (eau déminéralisée, de pluie, distillée si possible), dans une fiole avec compte-gouttes c’est plus simple d’utilisation. Le bleu de méthylène peut être trouvé en dose de 2 grs (à diviser selon les besoins), ou pré-dilué en pharmacie.
Il est également possible de « tamponner » les plaies avec un coton tige imbibé de produit. L’effet est rapide, et si vous capturez le/les poissons par la suite, vous pourrez voir l’évolution des plaies ainsi soignées.

Il y a également les produits vendus dans le commerce halieutique, mais je ne m’étendrais pas sur ce sujet.

(234)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :