La sécurité à bord du bateau – du zodiac

Pour les amoureux de grand air et d'espaces naturels...

La sécurité à bord du bateau – du zodiac

gilet de sauvetage carpeFacebookrss

Après ma mésaventure de 2016, où mon bateau avait coulé, je me suis rendu compte du peu de cas donné à la sécurité par mes contemporains.
Il n’est pas rare de voir sur les réseaux, des images de types navigants sur des bateaux surchargés, pas forcément en poids mais avec des volumes tels, que la moindre vague pourrait faire verser leurs esquifs…

Bateau surchargé zodiac

Bateau surchargé, un exemple de ce qu’il ne faut surtout jamais faire !

Je passe sur ceux qui naviguent en cuissardes sans gilet de sauvetage non plus…
Certains avec leurs enfants, sans gilet, et même avec cuissardes à bord, on aura tout vu…

gilet de sauvetage carpe

 

La base de la sécurité à bord est bien le gilet de sauvetage, il existent beaucoup de formulations. Du plus simple en tissus coloré orange fluo intégrant des pains de mousse à alvéoles fermées et peu onéreux (15/20€), en passant par ceux qui se gonflent automatiquement lorsqu’on tire un cordon relié à la cartouche de gaz, à ceux qui se gonflent au moindre contact avec l’eau (attention aux “gamelles” au bord).

Certaines règles de sécurité nous concernent tous, elles sont indiquées sur cette page officielle.

Une des bases est d’éviter, tout simplement, de prendre des risques, de connaitre le limites de son matériel, mais surtout ses propres limites. Il est vrai que tant qu’on a pas été confronté de manière frontale à l’élément, et que la panique ne nous a jamais atteinte, il est difficile de savoir où elles se trouvent. La principale chose à avoir constamment à l’esprit, c’est que c’est l’eau qui est la plus forte, il suffit donc d’éviter de naviguer par gros temps, et gilet de sauvetage carpeencore une fois, avec un bateau en surcharge. Je ne souhaite à personne de sombrer corps et biens…

Sans être “paranoïaque” de la sécurité à tout-va, les expériences vécues dont on réchappe, nous forgent une “sagesse”, et exacerbe notre “instinct de survie”… Il convient de le suivre dans ces cas là.

La vie n’a pas de prix, il faut juste savoir quel est son coût…

L’aventure, c’est ce que chacun d’entre nous devrait tenter au moins une fois dans sa vie pour repousser les limites de l’horizon et apprendre des hommes et des événements, afin de ne jamais se croire arrivé en ayant tout compris.
C’est un silence intérieur, qui, lorsque sont en jeux la vie et la mort, laisse la place à l’action spontanée dont la justesse décidera de l’existence d’un homme. C’est un frisson passionné, une détermination exaltante qui nous apporte la communion avec notre univers, permettant une évolution permanente et un bonheur instantané.

Jeromine Pasteur

Sauvetage carpe

.

(106)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate ++
%d blogueurs aiment cette page :